Offre Promotionnelle

¡¡ Au cours de cet été

tout le contenu GRATUIT !!



Ce magnifique palais est installé dans la parcelle urbaine sans aucun mécanisme pour confirmer son unicité, sans signes évidents d'imposition monumentale, si ce n'est peut-être un petit recul de la ligne de façade. Le sens de l'implantation s'approche d'un bâtiment plus que de la ferme. Cette considération nous conduirait à poser le principe de la juxtaposition, de la promiscuité, entre le monument et le hameau et ce sera l'attitude acceptée et reconnue dans le long processus de construction de notre ville. En effet, un léger recul dans sa courte façade (mécanisme qui sera répété dans d'autres palais sévillans, Villapanés, Segovias 1, etc.), nous avertir de la présence de ce magnifique palais qui se développe à l'intérieur du bloc dans la mesure de la rue. Précédé par une simple couverture pilastrèe avec frontons droite sur un arc en plein cintre, dans un bouclier dont le tympan du XVIIIe siècle en céramique apparaît, il est le premier jardin, anciennes écuries, ce qui est rien, mais une place à l'intérieur du bâtiment (espace analogue à la boussole du couvent, à l'arrêt de la maison-palais, à la salle de la maison sévillane, ...).
Il a été ordonné de construire, au milieu du XVe siècle, par la famille Pineda, devenant plus tard propriété des marquis de Villanueva del Río et enfin des ducs d'Alba, actuels propriétaires. Les réformes les plus importantes subies par le palais sont celles qui ont eu lieu au cours des 18ème et 19ème siècles.
Au fond de cette cour d'orangers et de palmiers le APEADERO arcaded, qui passera par une entrée coudée à la cour principale, autour de laquelle les pièces de la maison, elle-même entourée de jardins périphériquement sont disposés à mentir est entre les lignes de division et la construction. Le patio, à quatre arcades, possède des arcades aux deux étages, ornées de plâtres Renaissance et d'une balustrade ajourée de style gothique à l'étage supérieur. la salle à manger d'été, l'oratoire précédé d'un hall d'accueil décoré avec profusément gothique et plateresque, recouvert d'une voûte côte et une série de pièces ou maison indépendante analogiquement reproduire la distribution: ce autour de deux grandes pièces rectangulaires sont situées de la maison principale.
Dans le coin supérieur droit du patio est installé le splendide escalier, divisé en deux parties et recouvert d'un plafond à caissons mudéjar. À l'étage supérieur sont grandes pièces de la maison: antichambres ou pièce d'accueil, la salle d'honneur (pour les fêtes et réunions dans l'une des galeries du patio), salle hiver, etc.

Fuente: bdi del Patrimonio Inmueble de Andalucía (Junta de Andalucía)