Offre Promotionnelle

¡¡ Au cours de cet été

tout le contenu GRATUIT !!



La maison occupe les trois quarts du bloc où elle se trouve. Il est distribué autour de deux grands patios, la halte et le patio principal, ayant également un vaste jardin, d'autres patios plus petits, des espaces de transit de grande beauté et des locaux commerciaux, ouverts à la rue, qui occupent les zones de service primitif.
Splendide maison qui constitue un exemple inestimable de l'architecture baroque andalouse. La maison conserve presque complètement la distribution primitive des anciennes dépendances et répond avec clarté à la structure typologique des palais-résidences des XVIIe et XVIIIe siècles de Séville, n'ayant pas subi de transformations d'intérêt au cours de son histoire.
Sa construction a été ordonnée à la fin du XVIIe siècle par le vice-roi Antonio Bucarelli, marquis de Valle-Hermoso, dont la famille, vice-rois et capitaines généraux, était historiquement liée à l'une des époques les plus splendides de la Nouvelle-Espagne.
Après avoir été la résidence des Bucarelli, cette maison passerait entre les mains des comtes de Santa Coloma. Actuellement, habitée par ses propriétaires en saison, son état de conservation semble bon.
La halte a deux zones, une couverte, dont la façade intérieure comprend dans sa composition un thème Serlian, et un autre qui situe l'écurie des écuries à sa droite.
Le patio principal, de deux étages, présente arcade dans ses quatre façades, avec des colonnes de marbre avec des monticules sur lesquels ils tournent des arcs. Au rez-de-chaussée, les tympans sont décorés de briques rouges avitolées, rappelant le patio de l'Hospital de los Venerables, et à l'étage, les ouvertures sont fermées par des balcons.
L'escalier principal de la maison est deux sections et est situé sur l'un des fronts de la cour, en divisant avec l'un des murs de l'arrêt. Les salles du palais sont installées dans les baies qui composent le patio et à l'avant.
Patio et halte sont articulés dans un de ses angles, de sorte que la porte d'entrée de la maison de la halte - située à gauche de la paroi avant - cède la place à l'une des galeries à portiques du patio.
Parmi les patios plus petits se trouve celui à côté du jardin, à partir duquel est séparé par un portique de colonnes et d'arcs en plein cintre. Sur l'une des façades du patio, il y a deux escaliers superposés derrière un mur avec des ouvertures circulaires.
La façade principale est divisée en rues par des pilastres qui se chevauchent, avec des fenêtres ou des trous simulés dans chacun d'eux. La couverture donne accès à la halte et est flanquée de pilastres corinthiens qui soutiennent la corniche sur laquelle repose le balcon principal, richement décoré de moulures qui composent les armoiries.

Fuente: bdi del Patrimonio Inmueble de Andalucía (Junta de Andalucía)