Offre Promotionnelle

¡¡ Au cours de cet été

tout le contenu GRATUIT !!



Un axe coudé donne accès au patio, autour duquel sont réparties les pièces du bâtiment. Ceci est un espace colonnades avec des colonnes en marbre sur lequel des arcs encadrés par surhaussés alfices alight, ce qui ouvre un magnifique escalier menant au deuxième étage.
Ses dates de base de la seconde moitié du XIVe siècle, et où des interventions différentes aux XVIe, XVIIIe et XIXe siècles, dont le plus récent a concerné principalement les étages supérieurs ont été faites.
Les restes du bâtiment médiéval restent dans le bâtiment, y compris la chambre des filles et un grand salon transformé en une chapelle au rez-de-chaussée.
La chambre des filles comporte des arcs en fer à cheval pointus et un petit arc de plâtre. La salle de séjour est carrés, des murs épais entourent et est entourée par deux baies, dont une est couverte par un bon plafond à caissons, peint par des motifs héraldiques et de plantes. Tenez-prises carrelée avec boucle Ruelas, semblables à ceux de Séville Alcázar, qui enrichissent la couverture, où belle stucs décorée avec acanthe, inscriptions coufiques et dans la sous-face coquilles de l'arc est également affiché. Un lexique décoratif identique se développe dans la paroi frontale, où une niche s'ouvre, comme dans les deux autres couvertures. Il a été dominé par probablement perdre au siècle dernier, l'armure du toit ochavée qu'il possédait.
Tout l'étage supérieur a été rénové au XIXe siècle, avec de splendides salles stuquées à l'anglaise et une cheminée en marbre.
La face de la façade, de trois étages, est avitolée et divisée en rues par des pilastres corinthiens.

Fuente: bdi del Patrimonio Inmueble de Andalucía (Junta de Andalucía)